J’apprends à gérer mon temps #2

Intentions de début d'année

Janvier, février… La période est propice à la définition de mes objectifs pour cette nouvelles année !

2020 en plus ! Cela devrait être une année particulière, une des ces années où les choses bougent ! Je me sens motivée, enfin je crois…

Comme souvent, mon inconscient (ou mon pilotage automatique) vient s’immiscer dans mes certitudes et dans ma motivation à tout épreuve… vraiment ? Le coquin !!!!

Alors, quoi de mieux que de se retrouver avec sois-même, de se rappeler ce que je souhaite, de poser mes intentions et d’affirmer mes objectifs ? Je sors mes beaux crayons, ciseaux, colle… Je mets ma plylist “Motivation” et ça y est, les éléments reviennent, refont surface, viennent de mon coeur et de mes tripes. Et, il y a ces instants magiques où tout est à nouveau clair. Je suis alignée entre mon corps, mon énergie, mes intentions et mes objectifs.



U
ne autre façon d'approcher le temps

Les élément sont là sur ma “mind mapping”. En posant tout sur papier, j’ai désormais mon plan, ma feuille de route pour ces prochains 12 mois ! Magnique : 365 jours, 52 semaines, 4 trimestres … Quel programme !

Et puis, je reçois un article de Simon Cave (Everlaab) : comment être efficace en continu avec la méthode des 12 semaines ? Ce titre accrocheur m’interpelle, étant toujours à la recherche de méthodes, astuces et conseils pour mieux gérer mon temps.

Et qui n’a pas le rêve secret d’être maître de son temps, de gagner du temps, d’allonger le temps ? Bref, regardons-y de plus près …

" On sait tous qu'une année fait 12 mois. Ce que l'on sait moins en revanche, c'est qu'au cours de ces 12 mois notre efficacité fluctue "

Simon Cave

Effectivement, si j’analyse le déroulement habituel d’une année, je constate que certaines périodes sont plus propices à l’efficacité, tandis que d’autres ont tendance à se dérouler au ralenti. Dans ma réalité, je crois que je ne suis vraiment efficace que pendant 4 ou 6 mois.

Alors quoi ? Cela veut dire que pendant environ 6 mois je ne fais rient du tout ? Non, ceci est peut-être un peu réducteur, cependant il est évident que l’on est pas productif ou efficace 24h/24h ou 7j/7j. Ce n’est d’ailleurs pas l’objectif d’une vie d’être tout le temps “à fond”. Ce n’est tout simplement pas possible tant du point de vue énergétique qu’organisationnel !

Par contre, il n’est pas interdit de tenter d’autres expériences ou d’autres approches pour optimiser au maximum son temps et ainsi, gérer durablement son énergie !

 

Comment ?

Selon Simon Cave, l’année de 12 semaines est une autre façon d’approcher notre temps. Très bien, et …?
Imaginons qu’une années n’est pas égale à 12 mois mais à 12 semaines. Chaque trimestre (12 semaines) est égal à une année à part entière et pendant laquelle on se fixe des objectifs ou un plan d’action. Soit, le semestre 1 = année no 1, semestre 2 = année no 2, etc…
 
Partant du principe qu’une année fait 12 semaines, on est plus efficace ? Elémentaire mon cher Watson ! Si on compresse 12 mois en 12 semaines, cela nous pousse naturellement à être plus productif et d’aller à l’essentiel pour atteindre nos objectifs. Le sentiment d’urgence ainsi créé est propice à l’efficacité.
 
On peut aussi dire que pour certains projets, il est difficile de se projeter à long terme. En modifiant artificiellement notre espace-temps, on se donne la possibilité de se projeter plus concrètement et de faire des plans réalistes.
 
A la fin de chaque année (semestre dans notre cas), il est pertinent et judicieux de faire un bilan avant de se re-projeter dans la période suivante.
 
Les choses évoluent en permanence et se remettre en question, le cas échéant d’adapter, permet de se “coller” véritablement à la réalité temporelle. La réalité temporelle, c’est celle que je vis au quotidien !
 

Mise en mouvement !

Comme dans toute méthode d’organisation, les bonnes pratiques sont les mêmes : définition claire de l’objectif et définition de la temporalité. Mon plan d’action doit être décortiqué et déposé au travers d’un planning de 3 mois, et plus spécifiquement sur les tâches à accomplir sur les 12 semaines.

" Lorsque j'ai des tâches spécifiques à accomplir,
à des moments très précis, je gère mieux mon énergie et mon temps "

Cette façon de procéder me permet de visualiser très spécifiquement les objectifs hebdomadaires. En gros, cette stratégie de temps limité a pour objectif de segmenter mes actions et ainsi les rendre plus accessibles à mes yeux. Et surtout, de garder ma motivation !

En effet, si je dis simplement : dans 3 mois, je veux 20 clients de plus, je peux difficilement constater l’avancement de mes efforts et de mes résultats. Par contre, si je dis : dans 1 semaine je gagne 10 clients en les contactant par téléphone, puis en semaine 2 je gagne 10 clients de plus en leur envoyant un mail, je peux mieux mesurer, de semaine en semaine, l’évolution et le résultat de mes actions.

 

J'ai testé !

Quoi de mieux que de tester soi-même cette approche et de témoigner de mon expérience ?

Il est vrai que personnellement je suis de nature plus efficace lorsque je me retrouve un peu acculée dans mes délais. Ou tout simplement lors que je constate que j’ai beaucoup de temps à ma disposition et que je m’égare
(loi de Parkinson : plus on a de temps pour réaliser une tâche plus on en prend !).

Je reconnais donc que cette méthode “speedy” me
permet d’avancer très concrètement.


Ce que je constate toutefois, c’est que certains projets ne s’adaptent pas à cette méthode, notamment dans ceux dont l’aspect est plus philosophie que technique. En effet, les principes appliqués sont intenses et rappelons-le, consistent à accomplir en 12 semaines ce que l’on fait habituellement en 12 mois ! Il est donc impératif de prioriser les sujets qui nécessitent une telle démarche, qui peut s’avérer stressante et fatigante.

Il n’y a pas de miracle dans la gestion du temps ! Chacun doit trouver l’approche qui LUI convient, dans le projet qui LUI tient à coeur.

La clé du succès est dans la motivation qui vous permettra de passer à l’action et d’aller au bout de vos projets.

Vous aimez cet article ? Partagez le !

Facebook
Twitter
Linkedin
WhatsApp

Laisser un commentaire

CONTACTEZ-MOI, ET PARLONS-EN !

Sylvie Rey

Ch. les Brêts 3
1085 Vuillens

079 313 35 04
contact@sylvierey.ch
www.sylvierey.ch

Tous droits réservés - 2019 - Sylvie Rey (site réalisé par Graphic Médias)