S’échapper de son quotidien !

Pourquoi ?

Fin de l’année… Comme tout le monde le sait, la terre va s’arrêter de tourner le 31 décembre à minuit et repartir de plus belle le premier janvier à minuit et une minute. En sommes, 60 secondes plus tard !

Dans le cerveau de la plupart des gens, ce passage ou cette coupure signifie un arrêt intemporel où avant lequel un maximum de choses doit être résolu, sous peine de graves et irréversibles conséquences ! Je sais j’exagère un peu…mais pas tant que cela…

En effet, cette frénésie qui nous accapare et qui nous pompe beaucoup d’énergie se reproduit chaque année, à l’approche de ce passage fatidique ou, pour les chanceux, à l’aube de futures vacances tant attendues.

En général, mes journées, mes semaines passent très vites…et là, elles vont encore plus vite ! Moi aussi, je suis prise dans ce tourbillon de mon plein gré, ou pas…

Alors, pour tenir le coup, car avouons-le cette période est fatigante tant du point de vue émotionnel que physique, il est bon de s’échapper de son quotidien.

S’échapper pour quelques heures, quelques jours, peu importe. L’essentiel est de passer à l’acte et de ne pas seulement imaginer que ce serait cool d’avoir un peu de temps pour soi. Je dirais même plus qu’il s’agit-là d’une question de survie !

En tout cas, je sais que pour moi, c’est essentiel si je ne veux pas arriver épuisée le 31 décembre ou tomber malade exactement au moment où je commence mes vacances !

 

Comment bien faire ?

Et si on en parlait

Tout d’abord, que ce soit pour quelques heures ou plus, il est impératif de communiquer vos intentions à votre entourage, privé ou professionnel. En effet, les informer de votre désir de couper votre journée ou de raccourcir votre semaine est essentiel. Ainsi chacun pourra s’organiser pour poser les éventuelles questions avant votre départ.

“Et oui, la terre ne va s’arrêter de tourner durant votre absence, quelle qu’en soit la durée !”

 

N’oubliez pas de communiquer si vous souhaitez rester atteignable à un moment précis, ou pas…
Personnellement, je pense qu’il est pertinent de définir que vous n’êtes pas atteignable, point barre !

 

Quelques propositions pour quelques heures

▶️ Méditer

Méditer interrompt le déroulement de la journée. L’esprit est plus calme, la respiration plus profonde. On prend conscience de qui nous entoure. On passe naturellement en mode repos et régénération.

Petit mode d’emploi : 
– trouver un lieu tranquille, peu importe lequel, un endroit où on se sent bien
– mettre sont téléphone en mode “avion”
– se détendre et fermer les yeux (ou pas  😉)
– respirer plusieurs fois profondément
– laisser défiler ses pensées comme des nuages, sans les juger et sans leur accorder d’importance
– se concentrer sur sa respiration, sur une image apaisante ou sur une pensée réconfortante
– faire durer l’instant se le temps défini                          

Recommandation : pour apprécier les bienfaits de la méditation, ne vous endormez pas. Si c’est plus fort que vous, c’est que vous avez besoin d’une véritable sieste. Alors faites-là !

▶️ Détox numérique

Et si c’était l’occasion pour vous de faire une pause numérique ? Oubliez Instagram, Facebook, Linkedin, le mail… Libérez-vous de cette (fausse) obligation d’être toujours connecté ou atteignable.

Informer vos collaborateurs ou clients que vous n’êtes pas joignable de 13h à 16h par exemple. Appréciez ce moment défini dans le temps pour faire ce qu’il vous plaît ou tout simplement pour ne rien faire !

▶️ Bain relaxant

Il n’y a rien de de tel qu’un bon bain pour faire disparaître le stress quotidien. L’idéal, c’est un bain chaud avec de la lavande ou des huiles essentielles.

Tiens, si aujourd’hui je partais plus tôt pour prendre un bain ?

▶️ La nature est si belle

Ah prendre du temps pour faire quelques pas en forêt… Sentir, respirer, ne pas parler…

Pourquoi ne pas prendre 20 minutes 3 fois par semaine pour éliminer stress et tensions ?

Avec ces magnifiques couleurs d’automne, mon plaisir est de prendre les arbres en photos et de les mettre comme fond d’écran sur mon ordinateur.

En se retrouvant au cœur de la nature, on se retrouve soi-même et on se recentre sur l’essentiel !

Encore mieux: le week-end prolongé !

 

L’idéal, c’est de s’organiser pour profiter d’un week-end prolongé au milieu de cette période. Par exemple, la semaine passée je suis partie quatre jours à Münich.

J’ai choisi de me déplacer en train jusqu’à Zürich puis un bus très confortable m’a permis de rejoindre en moins de quatre heures l’ancienne capitale allemande.

Tout d’abord, j’ai profité de ce trajet pour me reposer, admirer le paysage, lire et écouter de la musique.

Grâce à une météo favorable, je me suis baladée dans le Jardin Anglais, le parc Olympique et le centre-ville. Pas de musées car il faisait vraiment trop beau !

Ces quelques jours, placés à cet instant, ont eu la même valeur qu’une pause plus importante.

 

Quand j’ai repris le travail ce lundi, je me suis sentie apaisée et ressourcée. Cette coupure m’a permis de “casser” mon stress et ma fatigue. Je n’ai pas moins de travail et de rendez-vous, mais grâce à mon échappée, je suis motivée pour le dernier rush avant la fin du monde !!!

Besoin d’un petit coup de main pour organiser votre quotidien ? Contactez-moi…juste avant votre détox numérique 😉 !

 

Vous aimez cet article ? Partagez le !

Facebook
Twitter
Linkedin
WhatsApp

Laisser un commentaire

CONTACTEZ-MOI, ET PARLONS-EN !

Sylvie Rey

Ch. les Brêts 3
1085 Vuillens

079 313 35 04
contact@sylvierey.ch
www.sylvierey.ch

Tous droits réservés - 2019 - Sylvie Rey (site réalisé par Graphic Médias)