Qu’est-ce qui m’empêche encore de passer à l’action?

Comment sortir de ma zone de confort ?

N’êtes-vous pas comme moi, pleine de projets, d’envies et de rêves…et que malgré cette bonne volonté, vous n’arrivez pas à entrer concrètement dans la réalisation ou l’accomplissement ?

On arrive certainement à se donner des excuses :  manque de temps, peur du changement, peur de faire mal, doutes… Toutes ces peurs nous emprisonnent dans notre zone de confort. Cette fameuse zone où tout est routine, facilité… Plus on y reste, plus elle devient forte !

“ Cela fait des jours, des mois, voir des années que j'y pense... Je visualise mon objectif, le décortique et le planifie avec de magnifiques "to do list". Et pourtant... "


Et alors ? On va continuer à attendre que ça se passe ou alors on trouve une approche simple pour sauter le pas ?

Les événements sanitaires actuels nous font constater que nous sommes perpétuellement challengés sur nos vies professionnelles et privées. Cette situation a un impact sur notre mode de vie et sur nos états émotionnels.

Comprendre son état émotionnel doit notamment nous permettre d’avancer et de se remettre en question sur son quotidien.

Le challenge vient alors nous tester pour vérifier si nous voulons vraiment changer : est-ce bien cela que je veux pour moi, pour ma vie ?

"  Simple constat, plus on se nourrit de nos peurs,
plus notre zone de confort rétrécit ! "


Si c'est bien cela que je veux, j'en prends conscience et je passe à l'action...

"  Pour y parvenir, je comprends que je dois parfois accomplir des choses inconfortables"

Alors, on a pas d’autre choix, on veut sortir de cette zone et accéder à celle du développement, de l’endroit magique où se produit des choses extraordinaires.

Pour ne pas se décourager, pour se familiariser avec ce nouveau mouvement, il faut accomplir des petites actions, soit la technique “des petits pas”.

En gros, on arrête de procrastiner et on y va, à son rythme, pas à pas !

Cela me rappelle d’ailleurs les enseignements des rudiments de l’inertie : la force de l’inertie est une résistance opposée au mouvement par un corps, grâce à sa masse. Car procrastiner équivaut, ni plus ni moins, à opposer une résistance au mouvement. Ainsi, selon ce principe, première des trois lois de Newton, un corps au repos restera au repos, et un corps en mouvement restera en mouvement !

Si j’insiste sur ce point, c’est bien pour démontrer qu’il faudra plus d’énergie pour se mettre en action que celle qui sera demandée pour rester en mouvement !

Et bonne nouvelle, c’est de plus en plus facile ! Ces petites actions nous demandent relativement peu d’efforts et on peut s’habituer et amorcer ce processus que l’on désire réaliser. Elles apportent aussi motivation, espoir et confiance en soi. Ce gain de confiance nous encourage à plonger dans son potentiel et nous fait réaliser : oui, tout est possible !

Vous aimez cet article ? Partagez le !

Facebook
Twitter
Linkedin
WhatsApp

Laisser un commentaire

CONTACTEZ-MOI, ET PARLONS-EN !

Sylvie Rey

Ch. les Brêts 3
1085 Vuillens

079 313 35 04
contact@sylvierey.ch
www.sylvierey.ch

Tous droits réservés - 2019 - Sylvie Rey (site réalisé par Graphic Médias)